Lors d’un séjour au Chili, le désert d’Atacama est la destination incontournable. C’est la région la plus aride sur terre. Pour un voyageur, la visite de ce site sera une expérience inédite. Avec ses volcans, son paysage lunaire et ses oasis grouillants de vie, la nature y a tous les droits. Pour visiter cet endroit, vous avez le choix entre le trek et la randonnée en vélo, en 4X4 ou même à cheval. Quel que soit le moyen de déplacement que vous avez choisi, vous allez prendre plein les yeux.

Désert d’Atacama : la région la plus hostile au monde

Le désert d’Atacama se trouve dans le nord du Chili, entre l’océan Pacifique et la cordillère des Andes. Il s’étend sur 1 600 km de long et 180 km de large. De ce fait, il couvre un tiers de la superficie du pays. Sa particularité est d’offrir à ses visiteurs des paysages qu’on ne rencontre nullepar ailleurs. Lors de votre séjour, vous arpenterez des dunes de sable ocre et vous allez gravir les pentes des volcans. Ces derniers ont des sommets qui peuvent atteindre les 6 000 m.

Il ne pleut jamais dans certains endroits du désert. C’est pour cela qu’il est considéré comme la région la plus aride au monde. En moyenne, il n’y a pas plus de 50 mm de pluie par année. À part l’aridité, la variation de la température y est aussi très marquée. Le jour, la chaleur peut atteindre 45 °C. La nuit, elle descend jusqu’à 0 °C. À noter également que la durée d’ensoleillement y est la plus longue du monde.

Avec les conditions climatiques extrêmes, les astronomes et les scientifiques y séjournent pour faire des recherches et observations. D’ailleurs, sept stations qui sont parmi les plus importantes au monde se trouvent disséminées dans ce désert. Vous pourrez les visiter durant votre voyage sur mesure au Chili.

Désert d’Atacama : les incontournables lors de la visite

Si vous avez répondu à l’appel du désert, il vous faudra programmer un séjour de plusieurs jours. Toutes les visites commencent depuis le village de San Pedro. Ce hameau se trouve dans une oasis qui est perchée à 2 440 m d’altitude. Le contraste de la verdure par rapport à l’aridité de la région est saisissant. Cette localité représente surtout la capitale des Atacameños, une population vivant bien avant l’ère inca. Un musée retraçant cette histoire lointaine du Chili est d’ailleurs ouvert au public au centre du village.

La première visite vous amène vers le Sud. Là, le désert de sel appelé le Salar d’Atacama vous ouvre ses portes. La beauté du paysage avec le kaléidoscope des couleurs sur sa surface vous émerveillera sûrement. S’étendant sur 3 000 km, cet immense lac est couvert de sel. L’envolée des flamants roses qui y ont élu domicile est un moment unique à ne pas rater.Pour boucler votre séjour, vous allez partir vers le nord de San Pedro pour la visite du parc naturel d’El Tatio. À cet endroit, il y a 80 geysers. Les jets d’eau géothermaux et les grandes fumerolles évacuant d’énormes fumées blanches vers le ciel sont un spectacle sans égal. À noter qu’il faudra gravir 4320 m d’altitude pour accéder à ce site.

Catégories : Voyages



2 commentaires

netcreative-reims6.fr · 21 mai 2019 à 9 h 45 min

[…] est l’un des passages obligés des voyages en Iran. Cette capitale iranienne se trouve au nord du pays et elle abrite de nombreux sites […]

Création site internet Marseille · 23 mai 2019 à 9 h 37 min

[…] Vous aurez une immersion incroyable à travers ces sites touristiques. Profitez-en pour réussir un voyage de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Je veux savoir et apprendre  Rester informé