Le support papier est-il à l’agonie à Madagascar ? Le succès des réseaux sociaux signifie-t-il la fin de la lecture ? Une étude réalisée en 2018 auprès de 1058 piétons nous dit bien autre chose. Piqure de rappel sur les habitudes de lectures des Malgaches.

1) Contrairement aux idées reçues, les Malgaches continuent à aimer la lecture

Les écrans, à savoir les téléviseurs et les Smartphones, ne sont pas encore venus à bout des livres. Et pour cause, les Malgaches continuent la lecture. Même si à priori ils ont moins en moins de temps pour lire, les Malgaches restent des lecteurs aguerris malgré le développement de l’internet et les réseaux sociaux comme Facebook. La lecture fait en effet partie de leurs 3 activités préférées avec le sport et les sorties entre amis.

Selon ce sondage réalisé par Stileex, 64 % des Malgaches se déclarent lecteurs, dont 60 % sont des femmes. 66 % des interviewés lisent des bouquins en français. Viennent ensuite les œuvres malgaches appréciés par 55 % des lecteurs. La part d’amateurs de livres qui préfère l’anglais, quant à elle, n’est que de 8 %. Aussi, le livre fait encore partie des programmes d’éducations malgaches. Dès l’école première, on est obligé de lire. Cela se poursuit au lycée et jusqu’à l’université.

2) Les habitudes de lecture ont évolué

Par contre, les Malgaches ont fait évoluer leurs habitudes de lecture. Ils lisent moins en moins de romans et plus de livres sur le développement personnel. Du côté des jeunes, les Bandes dessinées, les livres de développement personnel et les bouquins d’aventure ont toujours le vent en poupe. Les hommes préfèrent les mangas-comics, les thrillers et les livres d’histoire tandis que les femmes se tournent plus vers la littérature sentimentale.

Par ailleurs, il existe des habitudes de lecture qui ne changent pas : on lit davantage le soir au lit, dans les lieux publics et les transports, tous genres confondus.

3) Le marché des livres d’occasion reste stable, par contre celui des livres numériques progresse

L’achat de livre d’occasion connait une certaine stabilité à Madagascar. Les gros consommateurs sont les jeunes et les séniors. Par contre, le taux d’achat en librairie a nettement baissé (20 %) en raison d’une difficulté à passer commande et un manque de disponibilité des ouvrages en rayon. Une situation qui incite à se tourner vers l’achat ou le téléchargement de livres numériques, plus rapides et accessibles. Par ailleurs, les Malgaches, et particulièrement les jeunes, ont un penchant pour la lecture des magazines en ligne ou les blogs à Madagascar qui constituent un média influent pour le grand public. Non seulement ces plateformes en ligne permettent d’être à jour sur les actualités qui marquent la Grande Ile, mais confèrent aussi aux lecteurs des conseils pratiques pour améliorer leur quotidien.

4) Les Malgaches sont toujours attachés aux livres

Le livre papier a encore de beaux jours devant lui. Même si les livres numériques connaissent un succès fulgurant, ils sont encore loin de reléguer le format papier au second plan. Selon le sondage, près de 70 % des personnes interrogées continuent de s’approvisionner chez les bouquinistes et les libraires. Le reste emprunte des livres à la bibliothèque. Madagascar a encore des bibliothèques qui ont plusieurs livres qui datent si on ne compte que la bibliothèque nationale, municipale, l’institut français de Madagascar, etc.

Vous l’aurez compris, les Malgaches restent de vrais passionnés de lecture. La recherche de plaisir et la soif de connaissance sont les 2 raisons avancées pour expliquer cet intérêt croissant. Sans parler du désir d’épanouissement personnel qui constitue par ailleurs un autre pilier de la lecture.

Catégories : Loisirs



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Je veux savoir et apprendre  Rester informé