Le Chlorumagène est un médicament tout indiqué dans le traitement de la constipation occasionnelle. En effet, le Chlorumagène est un laxatif stimulant très efficace qui va permettre de faciliter l’élimination des selles.

Si la constipation est un mal fréquent et peu dangereux, il doit néanmoins être pris au sérieux afin de ne pas occasionner de conséquences plus graves. Il est donc essentiel de soigner sa constipation et de consulter si celle-ci devient chronique.

Les causes de la constipation et ses conséquences ?

La constipation n’est pas une maladie à part entière. Mais, l’expression d’un désordre digestif ne doit pas être négligé. Généralement la constipation provient d’une alimentation inadéquate, pauvre en fibres et en magnésium, riche en graisses et en sucres. Mais, elle peut également être liée à un déséquilibre de la flore intestinale qui a alors du mal à gérer la dégradation des protéines et des glucides au sein du colon.

La constipation se manifeste alors par l’apparition de selles dures et/ou irrégulières et peu fréquentes. Sachant que le passage à la selle est très variable selon les individus. Il est difficile d’établir précisément la norme sur ce plan. Néanmoins, on estime que la constipation peut être définie comme telle lorsque les personnes vont moins de 3 fois par semaine à la selle. Si la constipation occasionnelle n’est pas véritablement problématique et peut être traitée grâce à la prise ponctuelle de laxatifs, la constipation chronique quant à elle peut engendrer des troubles bien plus ennuyeux. Et il est alors nécessaire de consulter.

L’intérêt de prendre du Chlorumagène

Le Chlorumagène est un laxatif stimulant qui va avoir une action sur la motricité de l’intestin pour favoriser l’expulsion des selles. Ce médicament se présente sous la forme d’une poudre à diluer dans un verre d’eau à raison d’une cuillère à café. Il est recommandé de prendre ce laxatif le soir au coucher ou le matin à jeun. Particulièrement efficace, Chlorumagène agit généralement en l’espace de 6 à 8 h. Il peut être pris de façon occasionnelle. Son utilisation doit être limitée à un maximum de 10 jours. Et son dosage ne doit pas être augmenté. Au-delà de 10 jours et sans effet suffisant du Chlorumagène, il est indispensable d’arrêter le traitement et d’aller consulter un médecin.

Comme tout médicament, le Chlorumagène peut engendrer des effets secondaires indésirables. On peut citer entre autres des diarrhées et des maux de ventre. Dans ces cas il est recommandé de consulter un médecin. Enfin, si le Chlorumagène convient à la grande majorité, il existe néanmoins certaines contre-indications à son utilisation. On cite la présence de douleurs abdominale, l’insuffisance rénale sévère, la constipation de longue durée ou chronique. À cela s’ajoutent certaines maladies digestives impliquant les intestins ou le côlon comme la maladie de Crohn.

Catégories : Santé



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Je veux savoir et apprendre  Rester informé