L’apporteur d’affaires est une personne qui joue le rôle d’intermédiaire entre deux parties souhaitant conclure des opérations commerciales. Son intervention permet d’assurer le développement de l’activité des deux parties sur le long terme. L’apporteur d’affaire peut même garantir le bon déroulement d’une stratégie commerciale.

Pour quelle raison faire appel à un apporteur d’affaires ?

L’externalisation d’une partie de la fonction commerciale d’une entreprise lui permettra de se concentrer sur d’autres domaines plus importants. La majorité des apporteurs d’affaires sont liés à des contacts d’influences qui pourraient être bénéfiques pour votre entreprise. Même si la mission de l’apporteur d’affaires n’est pas de garantir la solvabilité du client, son intervention sera toujours bénéfique pour l’entreprise. Hormis la recherche des clients, un autre rôle de l’apporteur d’affaires est aussi de favoriser la conclusion d’un contrat entre ces derniers et l’entreprise. De plus, il a des engagements et des obligations qu’il doit respecter.

Quelles sont les obligations d’un apporteur d’affaires

Trouver des clients, c’est l’une des principales obligations d’un apporteur d’affaires. Il doit aussi avoir une bonne connaissance de l’affaire qu’il va proposer aux éventuels clients afin de pouvoir leur expliquer avec le plus de précision possible. Chaque partie a également le droit de connaitre précisément les conditions essentielles du contrat et la convention proposée ainsi que l’évolution de la conclusion du contrat.
En outre, les apporteurs d’affaires ont aussi chacun leurs propres engagements. Le contrat d’apporteur d’affaires étant très flexible, c’est à lui de se démarquer des autres prestataires en mettant en avant son professionnalisme. Chaque entreprise peut alors mentionner dans le contrat tous les conditions qu’elle souhaite bénéficier en engageant un apporteur d’affaires. Les deux parties vont par la suite assurer le respect de tous ceux qui sont mentionnés dans ce contrat.

La rémunération de l’apporteur d’affaires

Vous avez deux options au choix pour la rémunération d’un apporteur d’affaires. Les deux parties doivent toutefois se mettre d’accord à l’avance sur le montant afin d’éviter les conflits. Si l’apporteur d’affaires est une entreprise, il n’aura qu’à éditer une facture et l’entreprise n’aura qu’à régler le montant de la facture. Il se pourrait aussi que l’apporteur d’affaires soit une personne physique. S’il n’a pas une structure légale lui permettant d’éditer une facture, il peut percevoir sa rémunération indépendamment. Celle-ci peut donc être soumise à cotisations sociales, selon le niveau de rémunération.

Les points à ne pas négliger avant d’engager un apporteur d’affaires

Quelques précautions sont toutefois à prendre en compte pour éviter des problèmes sur la rémunération de l’apporteur d’affaires. Si vous avez choisi de travailler avec une entreprise, vous n’auriez pas besoin de se soucier des cotisations sociales. Dans le cas contraire, prenez toujours le temps de faire le calcul, car vous risqueriez de verser trop de cotisations sociales si vous vous précipitez dans la négociation. Parfois, la signature d’un contrat n’est pas nécessaire. Par contre, la réalisation d’un vous permettra de préciser tous les détails que vous souhaitez bénéficier en engageant un apporteur d’affaires. Cela implique notamment sa mission, ses obligations et ses devoirs, la valorisation de son travail, la clause d’exclusivité etc.

Catégories : Commerce



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Je veux savoir et apprendre  Rester informé